Mes outils scrap

Mon conseille est d’abord, il vaut mieux investir dans un outil qui coute certes un peu cher à l’achat, mais qui dure longtemps avec plusieurs possibilités et qu’on sert à chaque fois, qu’acheter un pas cher, et en final on n’utilise pas ou il faut multiplier les achats.

a – Tout d’abord, un massicot de Fiskars. Pourquoi cette marque-là plus explicitement ? Comme je disais plus haut, Fiskars est une fonderie de métal et fabrique toutes sortes de machine de découpes (agricole, jardinage, etc.). Elle a une branche de loisir créatif, mais clairement, je ne pense pas que ce soit cette activité qui apporte le plus dans leur chiffres affaires (il faut que je vérifie). Mon massicot est rotatif, je l’avais eu à 50%. Le plus de cet outil c’est d’abord la lame use plus uniformément (ça fait 1an et demi que je l’ai, la lame est à peine bougée, pourtant je ne suis pas tendre avec), ensuite elle propose plusieurs motifs : pliage, pré-découpé, et la forme zigzag.

b – Puis les pairs de ciseaux anti adhésives. Je n’ai pas celles d’Artemio, mais celles de Fiskars (une grande et une de précision), c’est un pur bonheur.

Vous vous dites sans doute « ça y est, je suis tombée sur un site d’un fana de Fiskars. Elle est où la sortie ? » 😛 Pour tout vous dire, oui je suis fan de leurs produits de découpe (il faut avouer qu’ils ont des flops aussi hein :P) mais je ne deviens pas fan du jour lendemain. J’ai quand même testé plusieurs fois, avec plusieurs types de papier, pendant assez longtemps.

c – Le « simple circle cutter » de Martha Stewart parce que l’outil peut découper plusieurs ronds de différents diamètres (de 1.3 cm jusqu’à 14 cm de diamètre). Cela vous évite d’acheter des perforatrices de différentes diamètres, et ça va normalement plus vite qu’avec un cutter rotatif. L’inconvénient, c’est qu’il faut s’entrainer un peu.

SimpleCircleCutter

d – Une boite d’outil de Making memories (le mien est en vert mais la couleur n’a peu d’importance) si vous démarrer le scrap. L’avantage de cette boite c’est que vous avez tous les outils pour démarrer : un bloc pour poncer, une colle de précision, une paire de ciseaux de précision, une règle en métal montée sur liège (je l’adore trop, je l’utilise tout le temps ^^), de quoi poser des œillets, un cutter, une pince, un stylo pour embosser et percer (en fonction d’embout que vous utiliser), et un petit tapis auto-cicatrisant. Les outils sont de très bonne qualité.

MakingMemoriesTookKit

e – La « crop a dile » de We R Memory keepers pour les accros de scrap 😛 Car cet outil bien qu’il ne peut percer que les trous 1/18 et 3/16 inch, il peut percer les feuilles fines de métal, le liège, le carton épais, etc. La mienne est la version 2 (comme l’image ci-dessous), il peut percer jusqu’au milieu de la page 30×30. Je vous rassure de suite, j’ai eu une promo de 50% (je l’aurais pas pris sinon) …

cropadile2

f. La « corner chomper » de We R Memory keepers. Il s’agit d’une large pince qui permet de réaliser des coins arrondis ou différents motifs de 2 diamètres différents. Il peut percer plusieurs matières (comme la « crop a dile » en fait). Attention si vous l’acheter, il faut regarder quels motifs de coins l’outil réalise, et si c’est un coin arrondi, quelles sont les diamètres. La mienne est une jaune, je l’adore, tout simplement, pour le project life c’est ultra pratique.

cornerchomper

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s