Time waits for no one

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui c’est mon tour de vous montrer ma réalisation pour la DT positiv’journal. Le livre de ce mois-ci est le livre « L’Art Zen du Temps » avec la technique « l’art du tampon ».

Une fois n’est pas coutume, la musique ci-dessous ne m’a pas accompagnée pendant la réalisation de la page, mais je vous invite de lancer la musique et lire le reste de l’article.

Hello everyone,

I hope you are all well.

Today is my turn to show you a project realised for positiv’journal. The book of this month is « L’Art Zen du Temps » (« zen and the art of time management » the title is translated by myself, the book doesn’t seem to be translated in english).

Once is not custom, the music below didn’t accompany me during the realisation of this double page, but I suggest that you can read the rest of this post listening to the music.

Le « temps » me donne toujours ce sentiment de nostalgie. Vous savez ce type de sentiment qui nous oblige de regarder nos passés, de revoir nos erreurs, de les comprendre et de nous dire « plus jamais » ;

The « time » always gives me that feeling of nostalgia. You know the type of feeling that forces us to look at our past, to see our mistakes, to understand them and to say « never again »;

TimeWaits4Noone2

ce sentiment qui nous oblige à nous souvenir du bon temps que nous avons passé avec les personnes chères à notre cœur ;

ce sentiment qui nous oblige à regretter de ne pas avoir su pris et profité de leur présence avant qu’il ne soit trop tard ;

ce sentiment qui nous oblige à regretter de ne pas avoir su diriger notre vie comme nous le souhaitons ;

ce sentiment qui nous oblige à regretter de ne pas avoir le courage d’abandonner ce qui nous ne convenait pas/plus car la zone de confort était tellement rassurante ;

ce sentiment qui nous oblige à regretter de ne pas avoir su nous écouter.

this feeling that compels us to remember the good times we spent with people dear to our heart;

this feeling that compels us to regret not having been able to be really with them before it is already too late;

this feeling that compels us to regret not having been able to lead our live as we wish;

this feeling that compels us to regret not having the courage to abandon what we don’t want/don’t want anymore because the comfort zone was so reassuring;

this feeling that compels us to regret not having been able to listen to ourselves.

TimeWaits4Noone1

Aujourd’hui appartient déjà au passé, l’avenir se mêle le présent, le temps n’attend personne, ce qui donne le titre de ma double page, comme un mantra à répéter chaque jour.

Today already belongs to the past, the future blends with the present, time waits for no one, like a mantra to repeat every day.

TimeWaits4Noone

Grain de sable après grain de sable, entendez-vous le pas du temps ?

Merci de votre passage. A très vite !

Grain of sand, one after another, do you hear the steps of the time ?

Thank you for passing by. See you soon !

Publicités

2 réflexions sur “Time waits for no one

  1. Bonsoir ma Boulette
    Oui le temps passe, et laisse des regrets derrière lui. Il passe sans pitié lorsque nous avons des choix difficiles. Ils sème aussi de jolis souvenirs auxquels on peut penser avec bonheur. C’est un rouleau compresseur et pourtant il nous construit, grain après grain. Voilà ce que me dit ta jolie page à laquelle je suis particulièrement sensible. Merci Chi, plein de bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s