Art journal #6

Bonjour à tous,

J’espère que vous avez tous bien ! Je reviens aujourd’hui pour une page art journal. Cette fois ci je l’ai réalisé entièrement en encre, aquarellables pour la plupart.

Hello everyone,

I hope you are all well! I return today for a page art journal. This time I realized it fully in ink, almost water-based ink.

AJ6

J’ai tout d’abord tamponné l’ensemble des motifs avec une planche de tampons PaperArtsy (la même qu’ici) sur du papier aquarelle avec de l’encre Archival Ink (j’ai un peu loupé d’ailleurs ^^’), et réservé tous les motifs avec de la gomme de réserve, la gomme a été débordé de partout ^^

J’ai ensuite réalisé le fond avec de la Adirondack Color wash de Ranger (couleur denim) et de l’eau.

Si vous avez déjà fait de la peinture (je pense notamment à la peinture aquarelle ou la peinture à huile), vous avez déjà sans doute entendu de la technique « wet on wet » (mouillé sur mouillé).

J’ai trempé mon papier (en pulvérisant de l’eau de partout), puis je pschitte de l’encre sur le bord en haut, l’étaler avec un pinceau à lavis aquarelle. J’ai tourné la feuille dans tous les sens et laissé l’encre et l’eau se mélanger comme bon leur semble ^^.

J’ai remis l’encre, puis de l’eau, j’ai enlevée une partie, tout un programme lol. J’ai essuyé le bas de ma page pour donner l’impression que le soleil se lève quelque part.

Une fois contente avec la nuance de ma page, j’ai séché ma page au heatgun. A l’endroit où le papier est sec, les pigments sont également fixés ^^. Cela donne des auréoles.

C’est tout bête non ? 🙂

Vous pouvez bien entendu réaliser cette technique avec vos godets aquarelle. Ce qui importe c’est votre papier (il faut absolument que ce soit du papier aquarelle pour éviter que les pigments se fixent trop rapidement dans le fibre) et votre rapidité.

I firstly stamped all grounds with a PaperArtsy stamps set (the same here) on watercolor paper with Archival Ink (I also missed few patterns ^ ^ ‘ ), and reserved all the patterns with the drawing gum, the gum was overflown ^ ^

Then I realized the background with Adirondack Color Wash Ranger (denim color) and water.

If you’ve been painting (I think especially about watercolor painting or oil painting), you have probably heard of the technique « wet on wet ».

I soaked my paper (by spraying water everywhere), then I sprayed ink on the top edge, spread with a watercolor brush. I turned around and around my page, and let the ink and water mix together.

I added ink and water, I removed some, what a program lol. I wiped the bottom of my page to give the impression that the sun rises somewhere.

Once happy with the shade of my page, I dried it with a heatgun. At the place where the paper is dry, pigments are also set ^ ^. This gives some halos.

It’s really simple, isn’t it ? 🙂

You can of course use this technique with watercolor buckets. What matters are your paper (you have to use watercolor paper to prevent the pigments binding too quickly in the fiber) and your speed.

AJ6_1

Une fois le fond est fait, j’ai enlevé la gomme réserve, et colorié :

  • les champignons avec de l’Adirondack color wash mushroom
  • les fleurs violettes avec de la Distress seedless preserves
  • les autres avec de la Dylusions (Lemon zest – le jaune, squeezed orange, postbox red – le rouge, dirty matini – vert)

Once the background was done, I removed the drawing gum, and colored :

  • mushrooms with mushroom Adirondack color wash
  • violet flowers with Distress seedless preserves
  • and the others with Dylusions ink (Lemon zest – yellow, squeezed orange, red postbox, dirty matini – green)

AJ6_2

J’ai rattrapé les zones à côté des branches car j’ai débordé pas mal avec la gomme de réserve. Vous pouvez sans doute voir encore quelques défaut à côté de la branche tout à gauche (en haut).

J’ai tapé mon sentiment avec ma Dymo : where flowers bloom, so does hope (Là où les fleurs fleurissent il y a aussi de l’espoir).

A très vite !

I corrected areas next to branches because I quite overflew with the drawing gum. You can probably see some defaults next to the branch of the left.

I typed my feeling with my Dymo: « where flowers bloom, so does hope ».

See you soon !

Publicités

2 réflexions sur “Art journal #6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s