Encres en spray maison à partir des recharges d’encre

Bonjour à tous,

Je reviens aujourd’hui pour vous parler des recharges d’encre qui sont vraiment des  solutions fort économiques. Perso, j’ai des recharges de trois marques :

  • les Distress (que vous pouvez trouver énooooooormément de choix sur le site boitascrap, ou la fourmi créative) – dont je me sers presque exclusivement
  • les Izink

A partir de ces recharges, je fabrique moi-même mes encres en spray.

Attention tout de même, les encres Distress sont les encres aquarellables, peu couvrantes et seulement sur les supports poreux, tant dis que les encres Izink sont une sorte de peinture acrylique diluée, donc assez couvrantes. Les deux encres sont donc à utiliser en fonction de ce que vous souhaitez. Si vous voulez un effet aquarelle, léger, et que vous pschittez sur les supports poreux, pensez plutôt à Distress. A l’inverse, les Izink.

Revenons à nos encres en spray, pour les fabriquer, il vous faut :

  • Une recharge de votre choix
  • Un flacon vide avec spray de votre choix
  • Un diluant (eau ou alcool)

Perso, j’utilise les mini-mister de Ranger car mes flacons soient ils ne sont pas rechargeables, soit ils ont un volume énorme. Mais ne vous inquiétez pas, les flacons vides Aladine sont moins chers (moins d’un euro pour un de 15 ml), et sinon la solution de récup, vos bouteilles de parfum rechargeables.

Les mini-mister ont un contenant de 10 ml, mais avec ça et en chargeant qu’à la moitié du flacon – je vous expliquerai pourquoi – je m’en suis servi au moins pour 4-5 projets (cartes, pages de scrap) en pulvérisant beaucoup. Par exemple, pour le fond de la page ci-dessous, j’ai utilisé 4 recharges d’encre Distress pour faire mes 4 encres en spray :

  • Le bleu super beau que j’adooooore et j’abuse : la salty ocean
  • L’orange qui est mon coup de cœur du moment : la dried marigold
  • Le rouge pétant : la festive berries
  • et enfin le vert pomme très subtile : la shabby shutters

Page12WP

J’utilise deux diluants pour mes encres en spray, soit avec de l’eau, soit avec de l’alcool. L’avantage de l’alcool c’est qu’il sèche plus vite que de l’eau. Si jamais vous utilisez de l’eau, utilisez si vous pouvez de l’eau filtrée car je crains que le calcaire bouche votre flacon à long terme.

Une petite astuce, je remplis d’abord mon diluant (car c’est souvent celui-ci qui prend plus de volume), et seulement la moitié du flacon.

Pourquoi seulement la moitié ? Pour une simple raison, c’est que je pars du principe que je vais rater, soit pas assez de couleur (trop diluant), soit trop de couleur (trop d’encre). Il me reste donc toujours une marge pour rattraper.

Deux trucs très importants mais on a tendance à les oublier, testez votre encre en spray sur un brouillon (éventuellement diluer ou augmenter d’encre en fonction du rendu que vous voulez) avant de l’utiliser sur votre projet et mélangez votre encre en spray avant chaque utilisation.

Pour ceux qui ne connaissent rien du tout en encre, essayez de faire sécher votre projet avant de changer de couleur 😉

A très vite !

Publicités

2 réflexions sur “Encres en spray maison à partir des recharges d’encre

  1. trop trop coool cette explication et merci pour le nom de encre utilisée pour ta page j’adooore le bleu je sens donc il va etre ajouter a ma whist list…Merci ma miss pour ses précisions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s